Société des lettres de l'Aveyron » Blog Archive » Sylvie Mouysset « Ecrire sa vie en Rouergue à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle) »

Images ruthénoises de la France de Vichy Conférence animée par Mme Françoise Jarrige, MM. Jean-Philippe Marcy et Jean-Pierre Bauguil, historiens le Vendredi 24 novembre 2017, à 20 h 30, à l'auditorium du Centre départemental culturel,...

Lire la suite

18 novembre 2017 Christian Bernard - Le botaniste Hippolyte Coste (1858-1924) : une référence toujours d'actualité. Vincent Besombes - Le massacre de  Sainte-Radegonde (août 1944). Analyse des fonds iconographiques...

Lire la suite

Les Aveyronnais sur tous les fronts 1914-1918 LES AVEYRONNAIS SUR TOUS LES FRONTS 1914-1918 La Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron est heureuse de vous convier à  une conférence le 29 septembre 2017 et une journée d'étude...

Lire la suite

Fermeture annuelle août 2017 La Société des lettres sciences et arts de l'Aveyron est fermée du lundi 31 juillet 2017 au samedi 19 août 2017

Lire la suite

22 avril 2017 Jacques Miquel - L'affaire Fualdès : la construction d'une affabulation. Philippe Méraux - Le libraire-imprimeur ruthénois Louis-Blaise Carrère : un témoin de l'affaire Fualdès à travers une...

Lire la suite

  • Prev
  • Next

Sylvie Mouysset « Ecrire sa vie en Rouergue à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle) »

Posté le : 01-06-2015 | Par : Société des lettres | Dans : Conférences, Manifestations

Conférence donnée par Sylvie Mouysset, professeur d’histoire moderne à l’Université Toulouse -Jean Jaurès.

Le vendredi 12 juin 2015, à 20 h 30.

Centre culturel départemental, 25 avenue Victor-Hugo, à Rodez.

 

L’écriture autobiographique a laissé nombre de beaux manuscrits en Rouergue et Sylvie Mouysset aura l’occasion d’en présenter quelques fleurons.

Écrire sa vie à l’époque moderne (du XVIe au XVIIIe siècle) concerne à la fois les mémorialistes – avec quelques noms connus, tels l’historien Amans-Alexis Monteil ou Pierre Prion, secrétaire du marquis d’Aubais – mais aussi des écrivains sans qualité qui notent, au jour le jour, les événements de leur « vie minuscule », selon des modalités souvent plus proches de la comptabilité que de la littérature.

Le Rouergue possède des fonds assez riches de documents personnels, tant aux Archives départementales de l’Aveyron qu’à la Société des lettres de l’Aveyron ou encore dans les fonds anciens de ses bibliothèques municipales.

Depuis une quinzaine d’années, un groupe de chercheurs européens s’intéresse à ces écrits du for privé, qualifiés aussi d’ego-documents : papiers conservés dans les familles sous forme de livres de raison, diaires, mémoires, journaux de toute nature (personnel ou « intime », de voyage, de campagne, de prison…). Ces textes ont pour point commun d’avoir été rédigés hors institution et témoignent d’une prise de parole personnelle d’un individu sur lui-même, les siens, sa communauté, le monde tel qu’il le perçoit, à travers son regard et sa plume singulière.

L’un des colloques organisés par le groupe de recherche sur les écrits du for privé s’est tenu à Conques en 2008. Sylvie Mouysset aura l’occasion de présenter quelques beaux documents et de proposer au public une exploration du passé à partir de témoignages souvent méconnus dont certains sommeillent encore au fond de nos greniers.

 

Sylvie Mouysset est membre de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, professeur d’histoire moderne à l’Université Toulouse – Jean Jaurès, et directrice-adjointe du laboratoire Cnrs Framespa. Ses recherches portent sur l’histoire de la famille, des femmes et de la vie privée. Elle a notamment publié un ouvrage sur les livres de raison (Papiers de famille, Presses universitaires de Rennes, 2007), participé à l’ouvrage collectif sur Les écrits du for privé en France (CTHS, 2014) et codirigé tout récemment un travail collectif sur Frères et sœurs, du Moyen Age à nos jours (Peter Lang, sous presse).