Société des lettres de l'Aveyron » Publications

Montaigne, un homme libre au coeur des guerres de religion Conférence animée par Mme Arlette Jouanna, professeur émérite d'histoire moderne, Université Paul-Valéry, Montpellier III le Vendredi 17 mai 2019, à 20 h 30, à l’auditorium du Centre...

Lire la suite

Images ruthénoises de la France de Vichy Conférence animée par Mme Françoise Jarrige, MM. Jean-Philippe Marcy et Jean-Pierre Bauguil, historiens le Vendredi 24 novembre 2017, à 20 h 30, à l'auditorium du Centre départemental culturel,...

Lire la suite

18 novembre 2017 Christian Bernard - Le botaniste Hippolyte Coste (1858-1924) : une référence toujours d'actualité. Vincent Besombes - Le massacre de  Sainte-Radegonde (août 1944). Analyse des fonds iconographiques...

Lire la suite

Les Aveyronnais sur tous les fronts 1914-1918 LES AVEYRONNAIS SUR TOUS LES FRONTS 1914-1918 La Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron est heureuse de vous convier à  une conférence le 29 septembre 2017 et une journée d'étude...

Lire la suite

Fermeture annuelle août 2017 La Société des lettres sciences et arts de l'Aveyron est fermée du lundi 31 juillet 2017 au samedi 19 août 2017

Lire la suite

  • Prev
  • Next

Etudes aveyronnaises 2008

Posté le : 28-02-2009 | Par : Société des lettres | Dans : Etudes aveyronnaises, Publications

Recueil des travaux de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, 2008, 276 p.
DISPONIBLE 30 euros (+ frais de port)

 

TABLE DES MATIERES

COMMUNICATIONS :

– Bruno GINISTY – Le loup en Rouergue à l’époque moderne : présence, représentations et mentalités (XVIIe-XIXe siècle).
– George OSTERMEYER – Brumaire an II à Sévérac-le-Château.
– Louis MERCADIÉ – Marie Talabot, ou la revanche d’une Aveyronnaise au XIXe siècle.
– Robert TAUSSAT – La Commune libre du faubourg Saint-Cyrice de Rodez en 1931.
– Antoine ROQUETTE – Mgr Frayssinous et la rénovation de l’Eglise de France au XIXe siècle.
– Laurent NICOLAS – Les décors peints et sculptés de l’hôtel de Sambucy, à Millau : étude iconographique.
– Henris BARTHÈS – La charte communale de Saint-Félix-de-Sorgues (9 juin 1410).
– Geneviève RIGAL-SAUREL, Pierre LANÇON – Claude Rigal, un sculpteur rouergat du XVIIe siècle.
– Michèle REY-ROBERT – Deux tableaux du peintre dominicain Jean André (1662-1753), conservés à Rodez.
– Yves PALOBART – Le père jésuite François Annat (1590-1670), un destin à la discrétion des Aveyronnais.
– Gérard BRIANE – Vignoble et paysage à Estaing : une évolution constante.
– Jacques FRAYSSENGE – Les Mémoires sur le Rouergue de Pierre Prion.
– René MIGNON – L’Aubrac, une histoire de feu et de glace.
– Jacques CARO – Cadastres, vigne et société à Saint-Geniez d’Olt (XVIe-XVIIIe siècle). 

 ETUDES :

– Yves-Marie BERCÉ – La fin des Etats du Rouergue et les Croquants de 1643.
– Julie LOURGANT – Images des monuments aveyronnais au XIXe siècle et idéologie patrimoniale.

 

 

 

Urbain Hémard « Recherche de la vraye anathomie des dents, nature et propriété d’icelles »

Posté le : 10-02-2009 | Par : Société des lettres | Dans : Publications, Travaux de recherche

Urbain Hémard, Recherche de la vraye anathomie des dents, nature et propriété d’icelles, Rodez, Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, Archives historiques du Rouergue, XXVIII, 2009, XCIII-89 p.
DISPONIBLE 25 euros (+ frais de port)

 

La Recherche de la vraye anathomie des dents, nature et propriété d’icelles, publiée à Lyon en 1582 est le premier ouvrage français entièrement consacré à l’odontologie. Son auteur, Urbain Hémard, un chirurgien de Rodez (vers 1548-1592), l’a écrit pour son protecteur, le cardinal Georges d’Armagnac qui, souffrant de violentes rages de dents, lui demanda les causes et raisons d’une si forte douleur.

 

Pour le lecteur non averti, la découverte de cet ouvrage rarissime est une surprise réjouissante. Il découvrira les questions qui se posaient alors : si les dents sont des os plus durs que les autres; si elles ont sentiment ; comment naissent et sortent les fendantes ou trenchantes, les canines ou dents de chien ou encore oeilhères et les mâchelières ou marteaux. Il appréciera les judicieux conseils pour assurer une bonne dentition aux enfants. Il frémira à la description des maladies et de la douleur omniprésente, et doutera de l’arsenal thérapeutique, fait d’astringents et de narcotiques remèdes ou estupéfactifs pour hébéter le sentiment. Il apprendra aussi que, faute d’arracheurs de dents qui se trouvent exprès aux grandes villes, menteurs parce qu’ils promettent indifféramment heureuse yssue de toutes choses, le chirurgien doit être exercé à cette oeuvre. Il saura que les aymorragies post-extraction étaient souvent mortelles et conviendra volontiers que la guérison de la douleur des dents par billets et par charmes est affaire de suggestion. Il mesurera la crudité des situations à laquelle tout homme pratiquant les arts de guérir était alors confronté. La Recherche est aussi un document socio-historique de cette seconde moitié du XVIe siècle, témoignant de la dureté et de la précarité de la vie sans cesse menacée.

Outre l’intégralité du traité original, le lecteur trouvera dans l’ouvrage plusieurs mises au point de spécialistes, éclairant d’un jour nouveau la personnalité d’Urbain Hémard et sa place dans l’histoire médicale.

Etudes aveyronnaises 2007

Posté le : 28-02-2008 | Par : Société des lettres | Dans : Etudes aveyronnaises, Publications

Recueil des travaux de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, 2007, 262 p.
DISPONIBLE 27 euros (+ frais de port)

 

 TABLE DES MATIERES

COMMUNICATIONS :

– Patrick FERTÉ – Du Rouergue surdiplômé sous l’Ancien Régime : prosopographie d’un corpus étudiant.
– Emmanuel de BARRAU – Essai sur la notabilité en Aveyron au XIXe siècle.
– Pierre LANÇON – Une Mise au Tombeau découverte dans l’église de Thérondels au XVIIIe siècle.
– Roger BÉTEILLE – La révolution démographique ruthénoise (1960-2000).
– Pierre LEBRUN – Un poète oublié : Jean-Jacques Firminhac (1798-1880).
– Olivier ROSSI – Louis d’Arpajon et sa soeur, Marie de Jouarre.
– Émily TEYSSÈDRE-JULLIAN – Les pénitents bleus à Rodez au XVIIIe siècle.
– Jean-Louis AUSSIBAL – Le voyageur sans bagage de Jean Anouilh est-il l’amnésique de Rodez ? La preuve par le texte.
– Robert TAUSSAT – François Fabié et l’école primaire.
– Roger BÉTEILLE – L’agriculture et la société rurale aveyronnaise vers 1900 : du mythe littéraire à la réalité.
– Pierre HÉRAIL – Des Durenquois en Argentine : les Boudou.
– Bernard SUDRES – Une famille d’armuriers ruthénois au XVIIIe siècle.
– Léopold BRAS – L’abbé Brassac dans la crise moderniste (1903-1943).
– Pierre POUJOL – La navigation sur le Lot, aux alentours de Livinhac au XIXe siècle. 

ETUDES :

– Jean MAUREL – la Mission du père Bridaine à Rodez (1739-1740).
– Pierre-Marie BLANQUET, Renaud JOYES – Un manuscrit inédit de Léon Denisy consacré au canton de Campagnac (1856).

« Louis, duc d’Arpajon, seigneur de Sévérac et grand du royaume. Actes de la journée d’étude… »

Posté le : 22-10-2007 | Par : Société des lettres | Dans : Publications, Travaux de recherche

Louis, duc d’Arpajon, seigneur de Sévérac et grand du royaume (1590-1679). Actes de la journée d’étude organisée à Sévérac, le 28 octobre 2006 par la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, en collaboration avec la Communauté de communes du canton de Sévérac et l’Office de tourisme du canton de Sévérac-le-Château, Rodez, Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, 2007, 233 p.
DISPONIBLE 28 euros (+ frais de port)

 

 

TABLE DES MATIERES :

– René QUATREFAGES – Préface.
– Pierre LANÇON – Le duc d’Arpajon, chef de guerre et protecteur des arts : quelques repères biographiques.
– Bruno GINISTY – Louis d’Arpajon : prestige et gloire d’un roi de guerre.
– Huguette LÈQUEPEYS – Louis d’Arpajon, ambassadeur extraordinaire en Pologne (1648-1649).
– Danielle RIVES – Foi, dévotion et stratégie : la piété baroque des Arpajon au Grand Siècle.
– Hélène HIMELFARB – Les Arpajon vus de Versailles : comment interroger Saint-Simon ?
– Jacques FRAYSSENGE – Louis d’Arpajon et les consuls de Millau (1628-1662).
– Robert TAUSSAT – Louis d’Arpajon, protecteur et censeur des consuls ruthénois (1644-1670).
– Annie PHILIPPON – Le mobilier du château de Sévérac dans la deuxième moitié du XVIIe siècle.
– Pierre LANÇON – Louis d’Arpajon et les livres.
– Colette JULIEN – Les légendes de Gloriande de Thémines.
– Orientation bibliographique.

 

 

Eugène de Barrau « Les chemins d’une vie. Carnets intimes d’un notable aveyronnais (1832-1862) »

Posté le : 24-03-2007 | Par : Société des lettres | Dans : Publications, Travaux de recherche

Eugène de Barrau, « Les chemins d’une vie. Carnets intimes d’un notable aveyronnais (1832-1862), Archives historiques du Rouergue, XXVII, 2007, XCI-261 p.

 

Les Barrau, de Carcenac-Salmiech, ancrés aux marges hautes du Ségala, vers le Lagast, puis le Lévezou, forment l’un des lignages parmi les plus représentatifs des élites terriennes du Rouergue historique.

Après l’affaire Fualdès (1817), dans un Aveyron foncièrement rural, les valeurs essentielles, qu’elles soient matérielles, sociales ou spirituelles, demeurent celles des domaines et des familles.

Cet esprit traditionaliste du « vieux Rouergue » qui a été la marque du comportement de certains nostalgiques de l’Ancien Régime, eût pu scléroser les aspirations et les attitudes d’Eugène de Barrau dans une existence confinée de hobereau court de vue sur la marche du siècle. Or, ses Carnets personnels révèlent combien ses préoccupations ont été diverses et complexes.

Témoignages attachants d’une destinée familiale et de celle d’un couple, voyages étonnants en France et en Europe, passion politique, convictions et engagement légitimistes font des Chemins d’une vie un document remarquable sur l’Aveyron et la noblesse provinciale au coeur du XIXe siècle.

Etudes aveyronnaises 2006

Posté le : 05-11-2006 | Par : Société des lettres | Dans : Etudes aveyronnaises, Publications

Recueil des travaux de la Société des lettres de l’Aveyron, 2006, 254 p.
DISPONIBLE 25 euros (+ frais de port)

 

TABLE DES MATIERES

COMMUNICATIONS :

– Emile MÉJANE – Les archives du fonds Bernard Combes de Patris à la Société des lettres de l’Aveyron.
– Robert TAUSSAT – Le maréchal et le janséniste. A propos d’un sonnet autographe de Robert Arnauld d’Andilly exaltant le maréchal de Schomberg.
– Roger BÉTEILLE – Urbanisation et territoire départemental en Aveyron depuis le XXe siècle.
– Jacques FRAYSSENGE – La correspondance du cardinal d’Armagnac aux consuls de Millau (1557-1565).
– Janine et Louis SOONCKINDT – Les messieurs prêtres de Saint-Chély.
– Rémi SOULIÉ – La Chimère de Jean Boudou : histoire du Rouergue et songerie historique.
– Delphine CHRISTOPHE – Elie Cabrol, mécène et amateur d’art.
– Bernard LOISELEUR – Inventaire du causse de Sévérac : étude de géographie régionale.
– Robert TAUSSAT – André Laurent Philippe Monestier (1772-1841).
– Sylvie CAMPECH – Mouret : image architecturale d’une coseigneurie rouergate.
– Christophe CALMÈS – Autour des notaires de Mouret.
– René MIGNON – La vallée moyenne du Dourdou à Mouret : un exemple du rôle de la géologie dans l’établissement d’un paysage.
– Caroline AGUDO-MONTIEL, Laurent FAU – Nouvelles découvertes archéologiques à la cathédrale de Rodez.
– Raymond LAURIÈRE – Les vestiges de la Chartreuse de Rodez.

ETUDES :

– Jacques MIQUEL – La publication des Notices, Mémoires et Lettres relatives à l’affaire Fualdès, entre 1817 et 1819.
– Gilbert IMBERT – Les censives de la Grange de Bonnefon, dépendance de l’abbaye de Bonnecombe en 1417 et 1516.

Etudes aveyronnaises 2005

Posté le : 05-11-2005 | Par : Société des lettres | Dans : Etudes aveyronnaises, Publications

Recueil des travaux de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, 2005, 286 p.
DISPONIBLE 25 euros (+ frais de port)

 

TABLE DES MATIERES 

COMMUNICATIONS :

– Pierre LANÇON – Le duc d’Arpajon, seigneur de Séverac, et les artistes du XVIIe siècle.
– François BEDEL GIROU DE BUZAREINGUES – A propos du 250e anniversaire de la naissance du philosophe Louis-Gabriel-Ambroise de Bonald.
– Jean-Paul SALVAN – L’aménagement de la place d’Armes, à Rodez (1973).
– Marie-France SIGG – Un décor sculpté à l’aube de la Renaissance, dans une maison privée de Millau.
– Gilles BANCAREL – Quand le Rouergue expérimentait la décentralisation et les inventions techniques sous l’impulsion de l’abbé Raynal.
– Roger BÉTEILLE – La nouvelle ruralité aveyronnaise.
– Bruno GINISTY – Les paysans et la guerre en Rouergue au XVIIIe siècle (vers 1720-vers 1815).
– Jacques BOUSQUET – Le sauveteur inconnu du clocher de Rodez en 1794 et la chapelle de la Vierge à Saint-Amans. Monseignat et sa fille.
– Pierre LEBRUN – Les personnalités religieuses et les saints du Rouergue à travers les médailles (XIXe-XXe siècles).
– Nicole LANÇON – La peinture murale à Najac au XIVe siècle.
– Geneviève RIGAL-SAUREL – Najac, des guerres de Religion à Louis XIV (1557-1673).
– Gérard BRIANE – La végétation du Najacois.
– Louis et Janine SOONCKINDT – La céramique du sanctuaire gallo-romain de La Fajole (commune de Recoules-Prévinquières, Aveyron).
– Emilie DECUQ – Le monastère Saint-Sernin, des origines au XIIIe siècle.
– Caroline AGUDO-MONTIEL – Jean Pierre Antoine Falgas, artiste et érudit ruthénois (1805-1848).
– Jacques JARRIOT – La loi de Séparation des Eglises et de l’Etat en Aveyron.

ETUDE :

– Renaud JOYES – La population de Campagnac en 1680.

 

« Terre et paysannerie en Rouergue (Xe-XXe siècle). Actes du colloque… »

Posté le : 22-10-2005 | Par : Société des lettres | Dans : Publications, Travaux de recherche

Terre et paysannerie en Rouergue (Xe-XXe siècle). Actes du colloque organisé à Rodez, les 4 et 5 juin 2004 par la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron et la Société centrale d’agriculture de l’Aveyron, Rodez, Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, 2005, 415 p.
EPUISÉ

 

 

TABLE DES MATIERES :

– Jean PUECH, sénateur, président du Conseil général de l’Aveyron, ancien ministre de l’Agriculture – Préface.

– Roger BÉTEILLE, président de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, et Edouard FABRE, président de la Société centrale d’agriculture de l’Aveyron – Introduction.

Les fondements du système agricole ancien
– Alain DOUZOU, L’apparition d’une grande agriculture commerciale en Rouergue au XIIe siècle ?
– Jean DELMAS, Les chemins de transhumance appelés drayes et leur rapport avec le territoire du Rouergue.
– Geneviève DURAND, Les commanderies hospitalières du Rouergue méridional et leurs domaines agricoles (XVIIe-XVIIIe siècles).
– Dominique MAILLES, Les terroirs agricoles des unités d’habitat dispersées (les mas) du Xe au XVIIIe siècle dans le nord-ouest du Rouergue (communes d’Aubin, de Conques, de Firmi, de Noailhac et de Sénergues).
– Jean-Louis DEGA, Une contribution à l’étude de l’habitat rural et de l’onomastique dans le bailliage de Najac à la fin du XVe siècle.
– Jacques MIQUEL, L’architecture vernaculaire sur le plateau du Larzac aux XVIIe et XVIIIe siècles.
– Sylvie MOUYSSET, De l’enracinement des Rouergats : amour de la terre et échanges menus d’après les écrits du for privé (XVIe-XVIIIe siècle).
– Pierre LANÇON, Les livres d’agronomie dans les bibliothèques rouergates (XVIe-XVIIIe siècle).

De l’agriculture archaïque au progrès
– Thierry SOONCKINDT, Un défrichement tardif sur l’Aubrac : l’affar de Lardade.
– Jean-Yves BOU, La transmission  des biens en Rouergue au XVIIIe siècle : l’exemple de Saint-Léons.
– François BEDEL GIROU DE BUZAREINGUES, Le dialogue paysan de Charles Girou de Buzareingues, « le Caussenard » et d’Amans Rodat, « le Ségali » (1839-1841).
– Danielle RIVES, « De la culture raisonnée des champs et des esprits » : l’idée de progrès chez les propriétaires rouergats au temps des Lumières.
– Nicolas TIQUET, Eugène Marre, un professeur départemental d’agriculture dans l’Aveyron (1892-1918).

Tradition et production
– Claude PETIT, Le commerce du bétail en Aubrac (XVe-début XIXe siècle).
– Geneviève-RIGAL-SAUREL, Cultures, végétation dans le Ségala occidental sous l’Ancien Régime.
– Michel BASTIDE, La châtaigneraie et sa mise en place dans la basse vallée de la Truyère (XVe-XVIIe siècle).
– Gérard BRIANE, Le patrimoine castanéicole aveyronnais, entre tradition et culture.
– Jean-Michel FABRE, Les recours au ciel dans nos campagnes.
– Marc VAISSIERE, Les mesures de superficie en Rouergue du XVIe au XVIIIe siècle.
– Michel VANDERPOOTEN, L’agriculture aveyronnaise au XIXe siècle d’après les textes agronomiques départementaux.

L’essor de l’agriculture de marché aux XIXe et XXe siècles
– Sylvie VABRE, « Les bonnes parties » : la recherche de la qualité dans la production du fromage pour les caves de Roquefort au XIXe siècle.
– Robert AUSSIBAL, Les appellations d’origine contrôlée (A.O.C.) fromagères aveyronnaises.
– Julien FRAYSSIGNES, Les territoires des filières fromagères A.O.C. : emboîtement d’échelles et enjeux de développement. L’exemple de la filière roquefort.
– Louis MERCADIÉ, La fraise de Saint-Geniez d’Olt : une épopée fabuleuse.

Paysans et paysannerie
– Jean MAUREL, Deux rébellions de moissonneurs en Rouergue au XVIIIe siècle.
– Jacques JARRIOT, Paysans et école : la paysannerie du Rouergue face au développement de l’école (1830-1914).
– Bruno GINISTY, Les paysans rouergats face aux guerres de Religion : représentations et mentalités rurales, enjeux et réactions.
– François BOULOC, Les campagnes aveyronnaises dans la première guerre mondiale : la mobilisation, jusqu’où ?
– Jacques ASTOR, Productions agricoles et toponymie.

Etudes aveyronnaises 2004

Posté le : 05-11-2004 | Par : Société des lettres | Dans : Etudes aveyronnaises, Publications

Recueil des travaux de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, 2004, 246 p.
DISPONIBLE 23 euros (+ frais de port)

 

TABLE DES MATIERES

COMMUNICATIONS :

– Roger BÉTEILLE – Le concept de légitimité dans les relations amoureuses et matrimoniales au sein de la société rouergate des XIXe et XXe siècles.
– Françoise PAULIN – Un dessinateur aveyronnais méconnu du Second Empire : Antoine Pouget.
– Zéfir BOSC – Le botaniste occitan Jean Carbonel (1864-1942).
– Annie PHLIPPON – L’hôtel de Jouéry à Rodez : histoire et architecture.
– Antoine DÉBAT (†) – La lutte pour l’église de Connac (fin XIe siècle) et la fausse charte de 864.
– Arnaud GIRODON – Une organisation originale des « montagnes » au XVIe siècle, les communautés de prêtres : l’exemple de Saint-Chély-d’Aubrac.
– Robert TAUSSAT – L’évêché de Vabres et le pape Jean XXII.
– Jacques DOUZIECH – Le palais épiscopal de Vabres à la mort de l’évêque Louis de Baradat en 1710.
– Julie LOURGANT – Les maisons de Rodez au XVIe siècle, du Gothique à la Renaissance.
– Claude PETIT – Les charbonniers d’Aurelle (XIVe-XXe siècle).
– François BEDEL GIROU DE BUZAREINGUES – Buzareingues et les Girou (1754-2004).

ETUDES :

– Jacques BOUSQUET – Les noms les plus anciens des habitants de Rodez. Confréries et origines communales.
– Sylvie MOUYSSET – Six personnages en quête de mémoire : le livre de raison de la famille Perrin (Rodez, 1579-1710).

Etudes aveyronnaises 2003

Posté le : 05-11-2003 | Par : Société des lettres | Dans : Etudes aveyronnaises, Publications

Recueil des travaux de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, 2003, 232 p.
DISPONIBLE 22 euros (+ frais de port)

 

TABLE DES MATIERES

COMMUNICATIONS :

– Odette BESSIERE – Louis Bastide, prêtre rouergat, à partir de son Imitation de la Vierge Mere de Dieu (1713).
– Danielle RIVES – A la table des Visitandines de Villefranche-de-Rouergue (XVIIe-XVIIIe siècle) : de la cuisine au réfectoire.
– Louis CAUSSE – Restauration et repose d’un vitrail du XVe siècle à la cathédrale de Rodez.
– Jean COT – Quelques points d’histoire éclairés par le dépouillement des archives consulaires de Brusque (IXe-XVIIIe siècle).
– Jacques BOUSQUET – Le philosophe rouergat Laromiguière et son héritier impossible, François de Chabrier.
– Pierre LANÇON – Les représentations figurées de Rodez à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle).
– Thibaut de ROUVRAY – Huit dessins inédits du Rouergue à la période romantique.
– Gilbert REGOURD – Les origines de la photographie à Rodez : amateurs et photographes professionnels (1850-1900).
– Roger BÉTEILLE – De la misère à la prospérité, du mépris à la considération : deux siècles en Ségala (1760-1960).
– Grégory POUGET – La résistance républicaine au coup d’Etat de 1851 à Rignac.
– Robert TAUSSAT – Fernand Pouillon : l’humaniste et les technocrates.
– Lucien DAUSSE – Brève résurrection d’un plafond peint de style baroque à Rodez.
– Pierre DOUZIECH – Les cérémonies commémoratives de la Grande Guerre dans l’Aveyron.
– René COUDERC – Quand Denys-Paul Bouloc créait la revue Méridien.

ETUDES :

– Etienne HAMON – Architecture flamboyante et sources écrites en Rouergue : la carrière de l’architecte Antoine Salvanh (vers 1479-vers 1554).
– Frédérique LEMERLE – Guillaume Philandrier et la bibliothèque du cardinal Georges d’Armagnac.