Société des lettres de l'Aveyron

V. Bourgade et C. Loup Les herbiers de Montpellier... Conférence donnée par Mme Véronique Bourgade, chef de service Patrimoine Historique, et Mme Caroline Loup, conservateur de l'herbier, de l'Université de Montpellier. Le vendredi 20 mai  2016,...

Lire la suite

16 avril 2016 Patrick Ferté - Rabelais et le Rouergue : la réinterprétation de l'invocation de Panurge durant la tempête (Quart Livre). Jean-Louis Aussibal - Eugène Viala à Rodez (1889-1911) : un artiste dans...

Lire la suite

12 mars 2016 Raymond Laurière - Un nouveau regard sur les copies des Sacrements de Nicolas Poussin de la chartreuse de Villefranche-de-Rouergue. Claudie Blanquet - Emma Calvé : lettres à Denys. Jean Fabre...

Lire la suite

7 novembre 2015 George Ostermeyer - L'Académie des Jeux floraux de Rodez au XVIIIe siècle. Mireille Larrouy - Mme Denys Puech, née princesse Anina Gagarine Stourdza (1868 ?-1918). François Bedel Girou de Buzareingues...

Lire la suite

Jean-Dominique Lajoux L'histoire des fêtes calendaires... Conférence donnée par Jean-Dominique Lajoux, ethnologue et membre du C.N.R.S. Le vendredi 6 novembre 2015, à 20 h 30. Centre culturel départemental, 25 avenue Victor-Hugo, à Rodez. Loin de...

Lire la suite

  • Prev
  • Next

V. Bourgade et C. Loup « Les herbiers de Montpellier : de Richier de Belleval à e.ReColNat »

Posté le : 15-05-2016 | Par : Société des lettres | Dans : Conférences, Manifestations

Conférence donnée par Mme Véronique Bourgade, chef de service Patrimoine Historique, et Mme Caroline Loup, conservateur de l’herbier, de l’Université de Montpellier.

Le vendredi 20 mai  2016, à 20 h 30.

Centre culturel départemental, 25 avenue Victor-Hugo, à Rodez.

 

Les herbiers du monde contiennent plusieurs centaines de millions de spécimens. Les collections qu’ils renferment revêtent un intérêt patrimonial. Grâce à elles, il est possible de retracer l’histoire de la botanique, depuis la description de la flore européenne par les médecins et les pharmaciens, mais aussi des grands voyages à la découverte de nouvelles terres. De ce point de vue, les herbiers constituent un outil de recherche qui retrouve sa place dans la science : ils permettent de préciser ou de réaliser les inventaires de régions peu connues, de retracer le parcours des plantes invasives… Ils nous font voyager dans le temps et dans le monde entier et, grâce aux échanges d’échantillons entre les chercheurs, ils sont toujours très actifs.

 

Depuis le début des années 2000, l’informatique a permis d’ouvrir la porte de ces institutions souvent laissées pour compte depuis l’après-guerre. De grands projets de numérisation (internationaux ou nationaux) mettent les planches d’herbier à la disposition des botanistes amateurs et professionnels. Aujourd’hui, l’Université de Montpellier participe à un projet, ReColNat, financé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Les collections accumulées depuis plus de 300 ans vont être ainsi sécurisées, notamment l’herbier d’un illustre botaniste aveyronnais, l’abbé Coste (1858-1924), propriété de la Société des lettres de l’Aveyron ; elles seront bientôt visibles sur le site web de ce projet.

 

16 avril 2016

Posté le : 19-03-2016 | Par : Société des lettres | Dans : Activités internes, Séances académiques

Patrick Ferté – Rabelais et le Rouergue : la réinterprétation de l’invocation de Panurge durant la tempête (Quart Livre).

Jean-Louis Aussibal – Eugène Viala à Rodez (1889-1911) : un artiste dans la cité.

Jean-Michel Fischer – Le théâtre de Rodez et sa programmation.

 

Les séances académiques sont réservées aux membres de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron.

12 mars 2016

Posté le : 20-02-2016 | Par : Société des lettres | Dans : Activités internes, Séances académiques

Raymond Laurière – Un nouveau regard sur les copies des Sacrements de Nicolas Poussin de la chartreuse de Villefranche-de-Rouergue.

Claudie Blanquet – Emma Calvé : lettres à Denys.

Jean Fabre – Le mathématicien aveyronnais Emile Borel (1871-1956) : un scientifique engagé.

 

Les séances académiques sont réservées aux membres de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron.

Jean-Dominique Lajoux « L’histoire des fêtes calendaires et du calendrier en Europe »

Posté le : 23-10-2015 | Par : Société des lettres | Dans : Conférences, Manifestations

Conférence donnée par Jean-Dominique Lajoux, ethnologue et membre du C.N.R.S.

Le vendredi 6 novembre 2015, à 20 h 30.

Centre culturel départemental, 25 avenue Victor-Hugo, à Rodez.

Loin de correspondre à quelque besoin de transgression d’un ordre établi pour mieux s’y plier ensuite pour un cycle annuel, les fêtes célébrées dans les campagnes sont, au contraire, des manifestations de rituels religieux animistes dont les raisons sont à rechercher dans un besoin profond d’intégration de l’homme dans l’Univers.

Les fêtes calendaires sont les vestiges de rites antiques donnant accès aux royaumes des Dieux. La déesse Lune est le cœur des systèmes calendaires imaginés par la quasi totalité des groupes humains, le Soleil prodigue ses bienfaits. L’adéquation du terme des rondes, que l’un et l’autre accomplissent autour de la terre, est à l’origine d’une multitude de systèmes de calendriers dits luni-solaires. Ceux des Grecs, des Celtes et des Romains seront donc présentés succinctement avant de poser les bases du calendrier solaire de César. Ce calendrier deviendra notre calendrier à la suite des réformes appliquée par l’Église au cours des siècles, notamment par la colonisation des jours pour honorer les martyrs chrétiens par un culte de plus en plus développé. La construction de ce calendrier et sa diffusion dans les pays méditerranéens permet de comprendre comment le calendrier chrétien s’est substitué au calendrier julien-romain pour devenir l’instrument universel de mesure du temps sur lequel chaque civilisation indique les occurrences de ses jours importants.

Les fêtes sont donc des balises sur l’océan du temps et leur célébration permet de renouer, à chaque échéance, avec le monde des divinités pour les honorer et demander leur protection. Tous les rites appellent la prospérité.

Des coutumes encore célébrées dans certains villages – souvent de véritables rituels – seront alors présentées en images, analysées et décryptées pour être intégrées à l’ensemble du calendrier des fêtes de l’année.

 

Photographe et cinéaste, Jean-Dominique Lajoux est aussi ethnologue. Il est membre du CNRS Audiovisuel depuis 1974. Ses recherches portent sur le monde des paysans français auquel il a consacré de très nombreux reportages ou ouvrages, notamment ceux de l’Aubrac qui firent l’objet, en 1964, de ses premières enquêtes. Il a tout récemment publié un livre intitulé Aubrac, des racines et des hommes (2014).

Auteur d’une thèse sur le calendrier et aux fêtes calendaires dans l’Europe occidentale (1991), il a naturellement étendu ses travaux aux traditions et fêtes villageoises.

7 novembre 2015

Posté le : 23-10-2015 | Par : Société des lettres | Dans : Activités internes, Séances académiques

George Ostermeyer – L’Académie des Jeux floraux de Rodez au XVIIIe siècle.

Mireille Larrouy - Mme Denys Puech, née princesse Anina Gagarine Stourdza (1868 ?-1918).

François Bedel Girou de Buzareingues – Henry Bedel (1895-1965) : « des tranchées de Verdun à l’Armée secrète ».

 

Les séances académiques sont réservées aux membres de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron.

2015 Bournazel

Posté le : 31-07-2015 | Par : Société des lettres | Dans : Activités internes, Sorties foraines

Sortie foraine annuelle de la Société des lettres
le 6 septembre 2015 à BOURNAZEL.

 

Communications :

– MM. Emile Méjane et Jacques Poulet – Les premiers seigneurs de Bournazel : des Mancip aux Buisson (XIIIe-XVIe siècle).
– Pierre Lançon – Le château de Bournazel et sa laborieuse renaissance (1797-1937).
– Thierry Verdier – Le château de Bournazel et l’art de la Renaissance méridionale.
– Bruno Tollon – Le château de Bournazel et son décor : une lecture iconographique.

Sylvie Mouysset « Ecrire sa vie en Rouergue à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle) »

Posté le : 01-06-2015 | Par : Société des lettres | Dans : Conférences, Manifestations

Conférence donnée par Sylvie Mouysset, professeur d’histoire moderne à l’Université Toulouse -Jean Jaurès.

Le vendredi 12 juin 2015, à 20 h 30.

Centre culturel départemental, 25 avenue Victor-Hugo, à Rodez.

 

L’écriture autobiographique a laissé nombre de beaux manuscrits en Rouergue et Sylvie Mouysset aura l’occasion d’en présenter quelques fleurons.

Écrire sa vie à l’époque moderne (du XVIe au XVIIIe siècle) concerne à la fois les mémorialistes – avec quelques noms connus, tels l’historien Amans-Alexis Monteil ou Pierre Prion, secrétaire du marquis d’Aubais – mais aussi des écrivains sans qualité qui notent, au jour le jour, les événements de leur « vie minuscule », selon des modalités souvent plus proches de la comptabilité que de la littérature.

Le Rouergue possède des fonds assez riches de documents personnels, tant aux Archives départementales de l’Aveyron qu’à la Société des lettres de l’Aveyron ou encore dans les fonds anciens de ses bibliothèques municipales.

Depuis une quinzaine d’années, un groupe de chercheurs européens s’intéresse à ces écrits du for privé, qualifiés aussi d’ego-documents : papiers conservés dans les familles sous forme de livres de raison, diaires, mémoires, journaux de toute nature (personnel ou « intime », de voyage, de campagne, de prison…). Ces textes ont pour point commun d’avoir été rédigés hors institution et témoignent d’une prise de parole personnelle d’un individu sur lui-même, les siens, sa communauté, le monde tel qu’il le perçoit, à travers son regard et sa plume singulière.

L’un des colloques organisés par le groupe de recherche sur les écrits du for privé s’est tenu à Conques en 2008. Sylvie Mouysset aura l’occasion de présenter quelques beaux documents et de proposer au public une exploration du passé à partir de témoignages souvent méconnus dont certains sommeillent encore au fond de nos greniers.

 

Sylvie Mouysset est membre de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, professeur d’histoire moderne à l’Université Toulouse – Jean Jaurès, et directrice-adjointe du laboratoire Cnrs Framespa. Ses recherches portent sur l’histoire de la famille, des femmes et de la vie privée. Elle a notamment publié un ouvrage sur les livres de raison (Papiers de famille, Presses universitaires de Rennes, 2007), participé à l’ouvrage collectif sur Les écrits du for privé en France (CTHS, 2014) et codirigé tout récemment un travail collectif sur Frères et sœurs, du Moyen Age à nos jours (Peter Lang, sous presse).

 

Etudes aveyronnaises 2014

Posté le : 01-03-2015 | Par : Société des lettres | Dans : Etudes aveyronnaises, Publications

Recueil des travaux de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, 2014, 424 p.
DISPONIBLE 37 euros (+ frais de port)

 

TABLE DES MATIERES

COMMUNICATIONS :

– François BEDEL GIROU DE BUZAREINGUES – Jean-François-Amable-Claude Clausel de Coussergues et le duc Decazes, ministre de Louis XVIII.
– Pierre LANÇON – La promenade du Foiral, à Rodez, et son aménagement à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle).
– Jean-Louis VERNHES – Le Rouergue et l’Aveyron dans le journal L’Illustration.
– Christophe ÉVRARD – L’itinérance jacquaire dans le Bas-Rouergue.
– Danielle RIVES – L’art de vivre d’un bourgeois des Lumières : Antoine-Jean Solier à Camarès (1760-1836).
– Mireille LARROUY – Comment Antonin Artaud a-t-il vécu les deux guerres mondiales ?
– Lei HUANG – Le Maître du tympan de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques : état de la question et perspectives.
– Jacques MIQUEL – Les derniers templiers du Rouergue mentionnés dans le procès du temple (1307-1312).
– Françoise GALÉS – Une maison de la fin du XIIIe ou du début du XIVe siècle à Saint-Caprazy (commune de Saint-Félix de Sorgues).
– Nicole LANÇON – Un décor peint du XIVe siècle dans la chapelle du Saint-Esprit à Bozouls.
– Claude PETIT – Les comptes des Frayssinous de Séveyrac, de l’Empire à la monarchie de Juillet.
– René MIGNON – Adolphe Boisse (1810-1896), un acteur majeur de la connaissance géologique de l’Aveyron.
– Alain ALONSO – Quelques aspects de la pollution industrielle dans le bassin d’Aubin-Decazeville (1806-1986).
– René ANDRIEU – Henri Moysset (1875-1949) : un intellectuel et homme d’influence sous la IIIe République.
– Jean-Pierre
BAUGUIL – Henri Moysset (1875-1949) : un ministre aveyronnais du régime de Vichy

ÉTUDES :

– Patrick FERTÉ – L’économie du Rouergue au crépuscule du Roi Soleil. Nouvelles sources et état des lieux.
– Renaud JOYES – L’ancienne église romane de Campagnac.
– René COUDERC – L’historien Amans-Alexis Monteil et une certaine pédagogie de l’Histoire.
– Léopold BRAS – Marthe Oulié (1901-1941), une aventurière de l’esprit… et ses liens avec l’Aveyron.
– Nathalie PLAT-SOLAZZI – Marthe Oulié et la conférence de Rodez (1926).  

CONTRIBUTIONS DE LA REVUE DU ROUERGUE :

– Sébastien FRAY – Les gesta abbatum de Conques et l’historiographie monastique conquoise du début du XIIe siècle.
– Jeanne MALLET- L’information dans la ville au Moyen Âge : le cas de Saint-Affrique en Rouergue.
– Erwann RAMONDENC – Étudier l’habitat en Rouergue à la fin du Moyen Âge. Les compoix et les terriers de Saint-Félix de Sorgues dans la première moitié du XVe siècle. 
– Christian FUGIT – Les travaux au château de Sévérac vers le milieu du XVIIe siècle.                       

 

 

7 mars 2015

Posté le : 01-03-2015 | Par : Société des lettres | Dans : Activités internes, Séances académiques

Louis Mercadié – Le triptyque de l’Adoration des rois mages de Saint-Geniez d’Olt (début du XVIe siècle).

Pierre Lançon – Les chartreux de Rodez et les tableaux d’autel (XVIIe-XVIIIe siècles). Nouvelles données, nouvelle découverte.      

Emmanuel de Barrau – De quelques oppositions, en Aveyron, durant la Révolution française.

Robert Taussat – Comment, parfois, un texte peut en cacher un autre.

 

Les séances académiques sont réservées aux membres de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron.

« Le commanditaire, l’artiste et l’oeuvre. Histoire de la création artistique en Rouergue et dans ses marges (XVe-XVIIIe siècle) »

Posté le : 22-11-2014 | Par : Société des lettres | Dans : Colloques, Manifestations

Nous avons le plaisir de vous informer que les actes du colloque
tenu les 9, 10 et 11 juin 2011 à Rodez et à Conques,
sous la présidence de M. Pierre Rosenberg, de l’Académie française, président directeur général honoraire du musée du Louvre :

Le commanditaire, l’artiste et l’œuvre. Histoire de la création artistique en Rouergue et dans ses marges (XVe-XVIIIe siècle)

sont disponibles au prix de 45 euros (+ frais de port) au siège de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron.